Our Blog

Veni Vidi Vici ! J’ai complété le défi 100 Trucs de Présentation en 100 jours. Bilan et leçons

  • Image
  • 0

Défi jour 100

Veni Vidi Vici ! J’ai complété le défi 100 Trucs de Présentation en 100 jours. Bilan et leçons

Ouf ! Quelle expérience ! Produire un truc de présentation par jour pendant 100 jours a été un défi plus grand que je pensais (inspiration, création, déclinaison en deux formats visuels pour les différents médias sociaux, rédaction d’un billet de blogue, publication du billet et diffusion sur 6 réseaux sociaux).

Ce fut une aventure enivrante et stimulante. J’ai adoré ! Avec un peu moins de pression sur mon agenda et ma gestion du temps, ça aurait été parfait.

Bilan de mon expérience :

J’avais certains objectifs au début du défi.

  1. Je souhaitais aider les gens en fournissant des trucs pour améliorer leur présentation. Avec le nombre de remerciements, de commentaires positifs (en ligne et en personne), d’encouragement et de félicitations que j’ai reçues, je sais que j’ai fait mouche. J’ai réussi à produire des trucs qui avaient une valeur ajoutée. Je peux dire que j’ai eu une contribution significative.
  2. Je voulais écrire plus vite et prendre moins de temps pour « peaufiner » mes textes. Avec un billet par jour (parfois plus en comptant les autres billets que j’ai publié — ex. : les analyses de l’émission dans l’œil du Dragon), la pression était très forte et j’ai rédigé à une vitesse que je n’avais pas égalée depuis longtemps. Il me reste maintenant à conserver cette habitude.
Outre ces deux objectifs :

j’ai dû apprendre à lâcher prise et à publier quelques fois, un produit imparfait. Car, il vient un moment où il faut aller se coucher. La vie continue le lendemain. J’ai donc réussi à mettre mon perfectionnisme de côté (pas complètement, mais beaucoup);

mon cerveau a été en effervescence constante pendant ces 100 jours. Les idées et les inspirations se bousculaient. J’en rêvais la nuit. Un accent aussi pointu aide le cerveau à être créatif. J’ai fait des liens étonnants avec les différentes activités auxquelles je participais (exemple : ici et ici);

la pression de production m’a forcé à moins « lécher » mes textes et à produire plus;

j’ai vécu quelques frousses : publier un truc de présentation du fin fond de la forêt à partir d’un iPhone avec une faible réception cellulaire est un défi stressant (j’ai crû que j’allais rompre la cadence quotidienne de publication). Et j’ai eu un bogue avec mon site web. J’ai été incapable d’accéder au tableau de bord du site web pendant 2-3 jours. Résultat : j’ai publié les trucs sur les médias sociaux quotidiennement, mais j’en ai eu pour une semaine à rattraper la situation et mettre mon site web en phase avec le défi.

Apprentissage :

Les gens apprécient lorsqu’on leur offre du contenu original.

J’ai été surpris par la générosité des gens qui m’envoyaient des suggestions, m’encourageaient ou m’accordaient les droits d’utilisation de leurs photos et de leurs illustrations (Michèle Thibeau, Mathilde Cinq-Mars, Pierre Pilon, Jacques Blanchet, Sandra Gravel, Guy Paris, Élias Djemil, Yhoanis Obando, Élise Rousseau, il me semble que j’en oublie).

J’ai adoré faire des liens entre mon défi et les activités auxquelles je participais. Notamment les Creative Mornings de Québec. Exemples ici.

J’ai aimé sauter dans le vide. Je crois que c’est Richard Branson qui a dit : Dites d’abord oui aux opportunités qui se présentent. Vous trouverez plus tard la façon de les réaliser. C’est ce que j’ai fait avec ce défi. J’ai sauté à pieds joints sans trop savoir comment j’allais m’y prendre.

J’ai été surpris par le nombre de gens qui m’ont parlé du défi. J’espérais que ce défi donne de la visibilité à mon expertise. Le tout s’est révélé un outil de markéting beaucoup plus puissant que prévu.

Effets secondaires :

J’ai dû négliger d’autres projets pour me concentrer sur le défi.

J’ai un immense sentiment de fierté d’avoir accompli le défi malgré les embuches.

Dans la balance, malgré les souffrances du projet, les plaisirs et les bénéfices sont LARGEMENT supérieurs.

Un livre :

Avec le défi, j’ai créé beaucoup de matériel. Plusieurs personnes m’ont suggéré d’en faire un livre. C’est ce que je vais faire. J’ai décidé de regrouper mes 100 trucs de présentation dans un recueil que je vais publier dans les prochains mois (eh oui ! Je commence déjà un autre projet). Aucune date de lancement de prévue. J’ai besoin de respirer un peu et de m’occuper des gens que j’ai négligés durant le défi. Parlant de markéting, si vous souhaitez être avisé du lancement du livre, inscrivez votre adresse de courriel ici

Prochain projet

Bien sûr, j’ai plein d’autres projets en tête. Mis à part le livre, je me demande si je devrais faire une version anglaise des 100 Trucs de Présentation et les publier sur mon blogue et sur les médias sociaux. J’y pense. Mais, pas à la cadence d’un truc par jour.
D’autres trucs ? Bien sûr. J’en ai déjà en tête. Car, l’inspiration continue même si les 100 jours sont terminés. Je vais toutefois les produire à un rythme plus lent 🙂

Remerciement

Merci Yan (Yan Muckle). Merci d’avoir lancé ce projet et de m’avoir invité. Reçois ma gratitude.

Merci à tous pour vos encouragements.

 

Vous avez un commentaire à ajouter? Exprimez-vous!

 

0

100 Trucs de Présentation en 100 jours
  • 100

    100 Trucs de Présentation en 100 jours

Jour 101 de mon défi.

Découvrez l’histoire du défi :

100 Trucs de Présentation en 100 Jours

#The100DayProject  #100DaysOfPresTips

Headshot de Denis François Gravel

Denis François Gravel est un expert en développement des habiletés de présentation qui utilise son expérience et ses connaissances pour vous permettre de partager vos idées et de persuader vos auditoires avec facilité. Coach, formateur, blogueur et conférencier apprécié, il est aussi le cofondateur de TEDxQuébec.

Tags: , , , , , , , , , ,

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!