Our Blog

FailCamp Qc 2016 : leçons de présentation

  • Image
  • 0

Réunir des leaders à succès pour parler d’échec?!? À première vue, ça semble contre-intuitif, voir même futile ou «losers», dixit Ody Giroux. Mais, au contraire, c’est un exercice enrichissant. Il y a toujours des leçons à tirer.

Plutôt que de balayer nos échecs sous le tapis, FailCamp nous invite à les mettre en lumière afin d’en partager les leçons.

Après le succès connu à Montréal, les organisateurs, Francis Gosselin, Robert Boulos et Léa Beauchamp-Yergeau tenaient une édition à Québec le 29 janvier. J’ai eu la chance d’y participer (merci Francis).

Leçons de présentation

Comme je le fais souvent lorsque je participe à des événements, je me suis amusé à analyser* les différentes présentations afin de vous inspirer pour vos prochaines prestations. Voici ce qui a retenu mon attention :

Richard Tremblay

Mes premiers commentaires sont pour féliciter Richard. Il a remplacé à quelques heures d’avis l’un des conférenciers. Malgré le peu de préparation, il a livré une très bonne performance.

Le point clé de sa présentation est l’excellente utilisation du storytelling. Il s’agit de l’art de raconter une histoire pour passer son message. Je vous invite à visionner sa présentation et à vous laisser transporter par les péripéties de son spectacle de magie raté qui l’a amené à rencontrer le grand magicien David Copperfield.

Philippe R. Bertrand

Le deuxième conférencier nous surprend par son audace. M. Bertrand commence par une pause yoga. Nous sommes souvent hésitants à sortir du cadre habituel lors de nos présentations. Pourtant, c’est souvent là que nous touchons l’auditoire et que notre prestation devient mémorable. Ouverture réussie pour M. Bertrand.

Une autre force de sa présentation est l’utilisation des pauses. Il laisse le temps à son contenu et à l’auditoire de respirer.

Parmi ses messages, j’aime bien celui-ci : demande de l’aide. Ils vont t’aider à te relever.

Il sera de retour au FailCamp du 1er avril 2016 à Montréal (voir ci-dessous)

Jeff Lee

L’autodérision est très efficace, surtout dans un concept d’échec, et M. Lee l’exploite abondamment et efficacement. Il joue au big shot et au ti-gars en même temps. Il ne se prend pas au sérieux et sa présentation fait mouche.

Dominic Gagnon

Monsieur Gagnon fait preuve d’une belle authenticité tout au long de sa présentation. Notamment lorsqu’il dit :« j’avais un surplus d’égo ». C’est une qualité importante qui lui permet d’entrer en relation avec l’auditoire (l’authenticité, pas le surplus d’égo).

Catherine Dorion

Dans la littérature sur les présentations, on souligne souvent l’importance d’être naturel et de respecter sa personnalité. Sur ce point, Mme Dorion est exemplaire. Elle est relax, décontractée et utilise un langage accessible dans lequel la langue de bois est totalement exclue.

Anne Marcotte

Je suis surpris par Mme Marcotte. Je l’avais déjà vu en conférence. Je savais qu’elle était intéressante et je m’attendais au même type de présentation. Mais sa présentation est différente. C’est la présentation la plus touchante de la journée. La plus personnelle.

Mme Marcotte aborde des sujets qu’on entend rarement dans la bouche d’entrepreneurs à succès comme : la dépression, l’échec amoureux et la crainte de l’échec après les succès. Elle fait preuve d’une grande ouverture et d’une grande générosité. Une femme d’affaires qui assume et affiche ses émotions. J’ai adoré.

Elle sera de retour sur la scène du FailCamp le 1er avril prochain à Montréal (voir ci-dessous).

Ody Giroux

J’ai assisté seulement au début de la présentation de Mme Giroux. Mais, j’ai eu le temps d’apprécier sa transparence. Notamment lorsqu’elle partage qu’elle a hésité à présenter à FailCamp. Ses amis lui disaient : tu vas être avec des losers.

Participez à FailCamp Montréal • 1er avril 2016 ● 16 juin 2017

Réservez votre journée du 1er avril et dépêchez-vous d’acheter votre billet pour profiter des échecs de huit entrepreneurs. En plus du retour sur scène d’Anne Marcotte, d’Ody Giroux et de Philippe R. Bertrand, vous aurez la chance d’entendre Justin Kingsley. Pour l’avoir déjà vu en conférence au Salon des Communications et pour avoir réalisé une entrevue avec lui, je peux vous garantir que sa présentation vous décoiffera.

Vous aimeriez assister à un FailCamp? Le prochain aura lieu le 16 juin 2017 à Montréal. Détails et inscription : Fail.comp

Post-scriptum

P.-S. *Je ne retiens dans mon analyse que les éléments positifs des présentations. Bien sûr, toute présentation peut être améliorée et il est facile de pointer les erreurs des présentateurs. Cependant, je trouve plus positif et plus respectueux de souligner publiquement leurs bons coups plutôt que leurs imperfections. S’ils souhaitent connaître leurs zones d’amélioration, ils peuvent me contacter directement.

P.-S.S. Des articles intéressants ont été publiés à propos du contenu des présentations par le Guide de l’entrepreneur (Fail Camp : Le succès par l’échec) et par Kilovolt (Première édition du FailCamp à Québec). Je vous invite à les consulter.

P.-S.S.S. Crédit photo : FailCamp

Un portrait de vous?

Vous aimeriez vous aussi connaitre vos forces en présentation? Recevoir quelques conseils précis? Profitez du service d’analyse de présentation en ligne. Rapide et facile. Contactez-moi pour plus de détails.

Headshot de Denis François Gravel

Denis François Gravel est un expert en développement des habiletés de présentation qui utilise son expérience et ses connaissances pour vous permettre de partager vos idées et de persuader vos auditoires avec facilité. Coach, formateur, blogueur et conférencier apprécié, il est aussi le cofondateur de TEDxQuébec.

© Vous pouvez partager ce texte ou une partie de ce texte, sans le modifier, et en mentionnant la source. Le contenu est publié sous la licence : Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Partage des conditions initiales à l’identique 2.0 de Creative Commons

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!